Castelo Novo

Comme beaucoup d’autres villages de la zone Beirã, Castelo Novo a grandi dans l’ombre et autour de ses murailles, avec des rues étroites qui serpentent à travers la colline jusqu’au donjon.

Né sur une colline soumis aux rochers de la Serra da Gardunha, le village de Castelo Novo est lié aux débuts de la nationalité. C’était en 1208, pendant le règne de Sancho I, Pedro Guterres – qui en était le donataire – a fait don du terrain en testament aux  Templiers, et on pense qu’à cette époque le château était déjà en cours de construction. Des décennies plus tard D. Dinis a réorganiser sa structure, et c’était cette campagne qui a donné à la forteresse de Castelo Novo les caractéristiques gothiques qu’il présente encore aujourd’hui.

Comme beaucoup d’autres villages de la zone Beirã, Castelo Novo a grandi dans l’ombre et autour de ses murailles, avec des rues étroites qui serpentent à travers la colline jusqu’au donjon. Au centre s’élève, mise en évidence, l’édifice de la mairie, avec ses arches sous la terrasse de l’étage principal. Au centre, construit sur la façade de la mairie, la fontaine de D. João V, monumental et imposante érigée par le roi dit “Le Magnanime”. En face, le pilori manuélin marque le centre de la place, et plus loin, s’élève à l’église paroissiale dédiée à Notre-Dame de la Grace, dont les murs blancs contrastent avec le décor baroque des portes et fenêtres en granit.

Tout au long du village, en foulant les rues sinueuses, vous pouvez trouver les détails de l’architecture, de petites marques qui racontent l’histoire de ses habitants.

Á Castelo Novo, n’oubliez pas de visiter:

  • Le château
  • Les fontaines de Bica et D. João V
  • L’église Paroissiale et l’Eglise de la Miséricorde
  • Les Maisons de Maîtres
  • La vieille potence
  • Le Noyau Muséologique de Castelo Novo
  • Le Parc du Alardo
Return to the top