Chatêau de Leiria

En venant de la ville, le touriste entre dans le Château de Leiria par la Porte d’Albacara. À l’intérieur de l’enceinte défensive, très bien conservée, il croisera différents motifs d’intérêts : l’Église de Notre-Dame de Pena, l’ancien Palais Royal, le Donjon et surtout la belle vue sur le paysage alentour. Cet ensemble architectural rappelle l’origine

En venant de la ville, le touriste entre dans le Château de Leiria par la Porte d’Albacara. À l’intérieur de l’enceinte défensive, très bien conservée, il croisera différents motifs d’intérêts : l’Église de Notre-Dame de Pena, l’ancien Palais Royal, le Donjon et surtout la belle vue sur le paysage alentour.

Cet ensemble architectural rappelle l’origine médiévale de la ville, lorsqu’en 1135 elle fut conquise par Afonso Henriques. À l’époque, le premier roi du Portugal fit construire une petite chapelle consacrée à Notre-Dame de Penha et confia la redoute militaire à Paio Guterres, le premier Alcade de Leiria. Les murailles ne seraient renforcées qu’à la fin du siècle, par le roi Sancho Ier, après la conquête définitive des chrétiens.

Le caractéristique Donjon se doit à l’initiative de Dinis, en 1324, selon une inscription existante, ainsi que le Palais Royal et la reconstruction de l’Église. Néanmoins, certains attribuent ces travaux au roi João Ier, à la fin du XIVe siècle. Ce qui est certain c’est qu’au XVIe siècle de nouveaux travaux sont menés à bien, sur ordre de Manuel, notamment la construction d’une sacristie dans l’Église.

Loin de sa fonction initiale, le Château regagna son importance dans l’histoire de la ville au début du XXe siècle, quand il fit l’objet d’une restauration innovatrice par Ernesto Korrodi et par la Ligue des Amis du Château, dont les initiatives marquèrent le paysage urbain de Leiria. Adepte tardif de l’esprit romantique et s’efforçant de récupérer l’imaginaire médiéval, Korrodi défendit la restitution de la magnificence historique dont jouissait le monument avant l’abandon auquel il fut condamné au fil des siècles.

Actuellement, l’enceinte emmuraillée est un agréable espace de promenade qui s’est transformé dans l’ex-libris de Leiria, “observant” du haut de la colline l’évolution de la ville.

Horaire
Visites guidées
Mardi-Samedi: 10h00 et 14h00

Return to the top