Fátima: avec le monde a ses pieds

Fátima est l’un des sanctuaires religieux les plus spectaculaires du monde, un lieu de tranquillité et le point de chrétiens, catholiques, protestants, orthodoxes, musulmans, juifs, hindouistes, bouddhistes et agnostiques venus des quatre coins du monde réunion. Découvrez l’histoire de ce lieu enchanteur de l’accouchement et de la paix intérieure, ainsi que ses lieux les plus

Fátima est l’un des sanctuaires religieux les plus spectaculaires du monde, un lieu de tranquillité et le point de chrétiens, catholiques, protestants, orthodoxes, musulmans, juifs, hindouistes, bouddhistes et agnostiques venus des quatre coins du monde réunion. Découvrez l’histoire de ce lieu enchanteur de l’accouchement et de la paix intérieure, ainsi que ses lieux les plus emblématiques!L’histoire des Apparitions
Le 13 mai 1917, trois enfants faisaient paître un petit troupeau à la Cova da Iria, paroisse de Fátima, conseil de Vila Nova de Ourém, aujourd’hui diocèse de Leiria-Fátima. Ils s’appelaient Lucie de Jesus, 10 ans,  François et Jacinthe Marto, ses cousins de 9 et 7 ans.

Vers midi, après avoir récité le rosaire, comme habituellement, ils faisaient passer le temps en construisant une petite maison en pierres sèches, à l’endroit où se trouve aujourd’hui la Basilique. Soudain, ils ont vu une lumière très brillante ; pensant que c’était un éclair, ils ont décidé de partir, mais plus bas, un autre éclair illumine l’espace et ils ont vu sur un  petit chêne vert (où se trouve maintenant la Chapelle des Apparitions), une « Dame plus brillante que le soleil », avec un chapelet blanc qui pendait de ses mains. La Dame a dit aux trois petits pastoureaux qu’il était nécessaire de beaucoup prier et les a invités à revenir encore à la Cova da Iria pendant cinq mois consécutifs, le 13 et à la même heure.

Les enfants firent ainsi, et les 13 juin, juillet, septembre et octobre, la Dame leur est de nouveau apparue et leur a parlé, à la Cova da Iria. Le 19 août, l’apparition a eu lieu aux Valinhos, à environ 500 mètres d’Aljustrel, parce que le 13 les enfants avaient été emmenés par l’Administrateur à Vila Nova de Ourém. Lors de la dernière apparition, le 13 octobre, étaient présentes environ 70.000 personnes, la Dame leur a dit qu’Elle était la « Dame du Rosaire » et leur a demandé de faire construire à cet endroit une chapelle en Son honneur. Après l’apparition, toutes les personnes présentes ont observé le miracle promis aux trois enfants en juillet et septembre : le soleil, ressemblant à un disque en argent, que l’on pouvait fixer sans problème et qui tournait sur lui-même comme une roue en feu, donnant l’impression de vouloir tomber sur la terre.

Postérieurement, la Sœur Lucie étant alors religieuse  de la Congrégation Sainte Dorothée, la Sainte Vierge lui est encore apparue en Espagne (le 10 décembre 1925 et le 15 février 1926, au Couvent de Pontevedra de Tuy), demandant la dévotion des cinq premiers samedis (réciter le chapelet, méditer les mystères du Rosaire, se confesser et recevoir la Sainte Communion, en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie) et la Consécration de la Russie au même Cœur Immaculé. Cette demande, Notre-Dame l’avait déjà annoncée le 13 juillet 1917.

Des années plus tard, la Sœur Lucie raconte encore qu’entre avril et octobre 1916, un Ange était apparu trois fois aux trois voyants, deux à la Loca do Cabeço et une autre près du puits du jardin de la maison de Lucie, les invitant à la prière et à la pénitence.

Depuis 1917, des milliers et des milliers de pèlerins venus du monde entier, n’ont pas cessé d’aller à la Cova da Iria, d’abord les 12 et 13 de chaque mois, ensuite pendant les mois de vacances d’été et d’hiver et maintenant de plus en plus pendant les fins de semaine et quotidiennement, leur nombre étant chiffré à cinq  millions par an.

La Chapelle des Apparitions
Le piédestal où est posée la Statue de Notre-Dame, marque exactement l’endroit du petit chêne (disparu, car par dévotion, les premiers pèlerin l’ont emmené par des petits bouquets), qui faisait un peu plus d’un mètre de hauteur et sur lequel est apparue Notre-Dame aux pastoureaux les 13 mai, juin, juillet, septembre et octobre 1917.

La construction de la Chapelle fut la réponse à la demande de Notre-Dame « je veux que l’on construise ici une chapelle en mon honneur ».

Construite en 1919 sur le lieu des apparitions, du 28 avril au 15 juin. La première Messe y fut célébrée le 13 octobre 1921. Ayant été dynamitée le 6 mars 1922, elle a été reconstruite la même année.

En 1982 fut construit ce grand auvent et inauguré par le Pape Jean Paul II, lors de sa visite le 12 mai de cette même année. En 1988, année mariale, le plafond de cet auvent a été doublé en pin provenant de Russie, nord de la Sibérie. Ce bois a été choisi par sa légèreté et sa durabilité.

La chapelle d’origine, garde ses lignes d’Hermitage populaire, malgré les légères réparations tout au long des années.

Live streaming | Chapelle des Aparitions
Horaires des celebrations

Return to the top