Marialva

Aujourd’hui, avec son imposant château, les murs et le donjon massif émergent des rochers, Marialva se démarque dans le paysage de la Beira Interior, se levant comme un souvenir de l’époque médiévale.

Déployée sur un massif rocheux se dresse Marialva, impressionnante comme une population figé dans le temps. Occupé depuis la préhistoire, elle a été le cœur de la tribu lusitanienne des Aravos qui ont un fort et ont courageusement lutté contre les invasions romaines. Les premières années du siècle, pendant la régence des empereurs Trajan et Hadrien, le village fortifié a été conquis, donnant lieu à la civitas Avarorum.

Une fois occupé par les Wisigoths et les Arabes, la ville fortifiée fut conquise par Fernando Magno en 1063, devenant alors un poste de défense avancée de la Reconquête chrétienne. Après l’indépendance en 1179, D. Afonso Henriques donne un  foral á Marialva, encourageant leur peuplement, et le château qui se trouve aujourd’hui au sommet surplombant le village aurait été construit dans les années suivantes, une œuvre qui certainement a continué tout au long du règne du roi Sancho I. C’est á  l’ombre de ce château inaccessible qu’a prospéré le village, l’un des plus important dans cette région au Moyen Âge, où D. Dinis aurait fixé en 1286 une foire et probablement ce Roi Troubadour qui, á l’époque, aurait fait construire les murs qui protègent encore la zone d’habitation.

Malgré sa croissance, Marialva est entré en déclin progressif à partir du XVIe siècle, comme la plupart des villages et des villes de la Beira Interior, qui étaient en loin des découvreurs et explorateurs de l’Atlantique. Le château est devenu obsolète face aux nouvelles fortifications modernes, et la population a diminué, jusqu’à en milieu du XXe siècle, lorsque l’État a restauré la structure des murs et des remparts, Marialva n’était plus qu’une ruine.

Aujourd’hui, avec son imposant château, les murs et le donjon massif émergent des rochers, Marialva se démarque dans le paysage de la Beira Interior, se levant comme un souvenir de l’époque médiévale.

Á Marialva, n’oubliez pas de visiter:

  • Le château et les restes de l’ancienne forteresse
  • L’église São Tiago, avec voute manuéline et autels baroques
  • La chapelle Notre-Dame des Passos
  • Le tribunal et la prison, bâtiments du XVIIe siècle
  • La ville romaine de Civitas Aravorum
Return to the top