Monastère de Santa Clara-a-Velha

Ayant récemment subi des travaux d’amélioration qui ont fait découvrir une grande richesse de vestiges archéologiques, ce monument national comprend maintenant un centre d’interprétation qui revitalise la région et son histoire.

Etroitement lié à la figure de la Reine «Santa Isabel», le monastère de Santa Clara a Velha a, depuis sa création, une difficile cohabitation avec les eaux de Mondego. La détérioration de ses conditions d’habitabilité dues aux inondations successives a conduit à la construction, à l’initiative de D. João IV, un nouveau monastère surnommé le «Santa Clara a Nova». Ayant récemment subi des travaux d’amélioration qui ont fait découvrir une grande richesse de vestiges archéologiques, ce monument national comprend maintenant un centre d’interprétation qui revitalise la région et son histoire.

La Fondation du couvent de Santa Clara

La base originelle du monastère a été fondée par Dona Mor Dias en 1286, mais l’opposition des moines de Santa Cruz à l’existence d’une nouvelle maison monastique féminine a conduit à sa fermeture quelques années plus tard. C’est précisément D.Isabel d’Aragon qui, en 1314, a refondé la maison monastique et a appeler les religieuses Clarisses à Coimbra. La structure qui existe aujourd’hui est originaire de cette grande aventure parrainé par la Reine Sainte.

Construit sur la rive gauche du Mondego, le monastère de Santa Clara a toujours souffert avec les avancées successives de la rivière. Les inondations ont imposées le rythme de la construction, et l’ensemble du monastère a été successivement augmenté, conduisant à la construction d’un étage supérieur. Dans les siècles qui suivirent la vie des religieuses s’est trouvé contrainte par la volonté de la rivière, et enfin, en 1677, la communauté a quitté cet espace pour occuper le bâtiment du monastère de Santa Clara-a-Nova, construit par ordre de D.João IV sur la rive opposée du Mondego.

Récupération du monastère

Malgré une campagne de restauration en 1930, l’entêtement des eaux du Mondego a maintenu l’ancien monastère en ruines et enveloppé dans une certaine aura romantique. Toutefois, en 1991 a débuté un ambitieux projet de rénovation et de revalorisation de l’espace monastique gothique, sous la direction de l’archéologue Arthur Corte-Real. Grace à la construction d’un rideau de confinement périphérique des eaux, mettre l’intervention a permis la découverte de la partie inférieure de l’église et le cloître, et de recueillir un bien très important, témoin matériel du couvent passé.

Le Centre d’Interprétation de Santa Clara-a-Velha

Après 17 ans d’une intense étude et récupération, le monastère de Santa Clara-a-Velha a rouvert ses portes en 2009 dans le cadre d’un centre d’interprétation, conçu par les architectes Alexandre Alves Costa et Sérgio Fernandez. Ce bâtiment avec des fonctions de musée, doté d’un auditorium, de salles d’exposition, une boutique et une cafétéria, expose plusieurs registres,  comme les films d’auteur aux objets des biens du monastère récupérés lors des fouilles, qui vous permettent de recréer le monument et son histoire. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent non seulement profiter de la visite à la ruine, d’une valeur architecturale et artistique incontestable, mais aussi de reconstituer la vie de la communauté des nonnes clarisses. Santa Clara a Velha est, sans aucun doute, un monument dont la ville de Coimbra se glorifie.

Horaire

De Mai à Septembre : 10:00-19:00 (derniére entrée 18:15)
D’Octobre à Avril: 10:00-17:00 (derniére entrée 16:30)

Rua das Parreiras - Santa Clara3040-266 Coimbra

Return to the top