Monsanto

Incrusté sur le flanc d’une montagne escarpée, Monsanto se dresse hautain, avec sa demeure de granit qui, dans le même temps, se démarque et se mélange avec les pinèdes.

Collé sur le flanc abrupte et escarpé d’une colline (inselberg), Monsanto se dresse hautain, avec  ses maisons de granit qui à la fois se démarquent et se confondent  avec les rochers.

Le village, élu en 1938, le plus portugais du Portugal, conserve intact le tracé typique des villages populaires des Villages « Beirãs » (nom donné à cette région). L’occupation humaine du lieu date du paléolithique, et au pied de la colline se trouve les vestiges d’un fort et des bains thermaux, datant  probablement de l’époque romaine.

Le village fut conquis par le premier Roi du Portugal : D. Afonso Henriques qui l’attribua aux Templiers, où un primitif château fut construit. La monarchie a entreprit la fixation de la population dans ce lieu escarpé et de difficile accès, et tout au long du Moyen Age, Monsanto fut un important centre régional de commerce.

Au long des temps, le village perdit son importance et peu à peu diminua également sa population même si sa position de place fortifiée invincible s’est maintenue jusqu’au XIXème siècle. Cependant Monsanto n’a jamais perdu l’aura du village médiéval, ce qui est peut-être sa caractéristique la plus frappante. Perdez-vous dans ses ruelles escarpées, dessinées par des maisons en pierre « encastrées » dans les rochers et des jardins luxuriants, et montez jusqu’au sommet de la colline. Entrez par les portes du château tout en profitant de sa magnificence, parcourrez les murailles et appréciez le magnifique paysage qui vous entoure.

Á Monsanto, n’oubliez pas de visiter:

Le château, une des plus impressionnantes structures militaires de la Région « Beira Interior »

Le four à pain communautaire, la chapelle de São Miguel, les fontaines et les donjons

La «casa de uma só telha» – la maison d’une seule tuile ayant comme couverture un énorme rocher granitique et la Tour de l’Horloge

La chapelle romane de «São Pedro de Vir à Corça», construite au début du XIIIème siècle, à proximité du village

Le château des Templiers de Penha Garcia

Le village de Salvaterra do Extremo

Return to the top