Parc Naturel du Tejo Internacional

Si vous appréciez le silence et la nature sauvage, trouvez tout cela à 40 quilomètres de parques remplis de raretés de faune et de flore.

Si vous appréciez le silence et la nature sauvage, trouvez tout cela à 40 quilomètres de parques remplis de raretés de faune et de flore. Dans les zones les moins peuplées du Portugal se sont les animaux et les plantes qui règnent. Parmi les chênes verts et les chênes de lièges, les bruyères et le romarin, 154 espèces d’oiseaux, 44 de mammifères, 15 amphibiens, 20 reptiles, 12 poissons et 153 insectes coexistent dans le parc naturel du Tejo Internacional, ce qui en fait l’une des plus importantes zones protégées Portugaises. Ici, dans le district de Castelo Branco, où le Tejo est frontalier avec l’Espagne, le Parc Naturel combine le meilleur de la nature avec le patrimoine historique et culturel. Des traces de néolithique et de sépultures romaines cohabitent avec des villages rustiques presque dépeuplés, et le paysage harmonieux intègre l’architecture populaire des villages typiques de la région, qui semblent l’accueillir à bras ouverts. Venez découvrir le Tejo Internacional.

Visite guidée du Parc Naturel du Tejo Internacional

Si vous souhaitez connaître en profondeur le Parc Naturel du Tejo Internacional et d’explorer toutes ses fonctions et recoins, alors confiez votre visite à des spécialistes. Contactez l’une des entreprises qui organisent des visites et laissez-vous guider par ces professionnels qui connaissent si bien les versants du terrain, les caractéristiques des plantes et les habitudes des animaux. Avec un peu de chance, vous apercevrez peut-être un sanglier, un renard ou un chevreuil. Et sûrement vous vous sentirez surpris par le paysage, en voyant le méandre du Tejo à travers les collines.

Si l’observation des oiseaux est ce qui vous amène au Parc Naturel, les guides locaux ne manqueront pas de vous faire visiter l’Observatoire, l’endroit idéal pour identifier les oiseaux locaux, de taille imposante comme l’aigle impérial, le vautour fauve ou le percnoptère, ou petite et gracieuse comme la pie bleu, les martins-pêcheurs, les upupidés et les alouettes.

Mais si vous voulez profiter au maximum de votre visite, demandez que l’on vous conduise à la chute d’eau de la Ribeira das Varetas ou á parcourir les Ruines des Alares, peut-être l’endroit le plus spectaculaire du parc, idéal pour un pique-nique à l’abri du vent. Ensuite, voyez comment les gens vivent de la terre visitant le Rosmaninhal, un village typique de maisons blanches entourées de jardins et de champs où vous avez une vue panoramique sur la région. Et ne rentrez pas chez vous sans visiter le Centro Cultural Raiano qui, en plus des deux expositions permanentes sur la poterie et l’apiculture, organise des visites au moulin traditionnel et au four

Return to the top