Républiques de Coimbra

Espaces mythiques de la vie universitaire, les Républiques de Coimbra ont leurs origine au XIVe siècle, lorsque le roi D. Dinis á construit des maisons dans la zone d’Almedina pour abriter des étudiants universitaires, payant un certain montant.

Espaces mythiques de la vie universitaire, les Républiques de Coimbra ont leurs origine au XIVe siècle, lorsque le roi D. Dinis á construit des maisons dans la zone d’Almedina pour abriter des étudiants universitaires, payant un certain montant. Au fil des siècles, ces républiques ont acquis célébrité et leurs propres traditions, et en 1957 le premier code de pratique est venu leurs donner un statut juridique et réglementer leurs activités. Dans les années soixante, quand toute l’Europe est envahi de luttes étudiantes et de réformes démocratiques, les républiques de Coimbra ont joué un rôle de premier plan dans la politique nationale, prônant la démocratie et la liberté. Aujourd’hui, elles préservent les valeurs qui définissent le caractère exceptionnel dans le milieu universitaire: la vie en communauté et la défense de la démocratie.

Tradition Académique

La ville portugaise où la tradition académique se fait le plus sentir accueille de nombreuses fêtes d’étudiants, parmi lesquels se distingue à la fin de chaque année scolaire la «Queima das Fitas». Étudiants finalistes cèdent leurs «Pastas»- Cartables universitaires, á ceux qui le seront l’année suivante et réalisent une série d’activités commémoratives, comme la «Serenata Monumental», le «Cortejo dos Grelados», la «Récita das Faculdades», la Verveine, la «Garraiada» et la «Benção das Pastas».

Return to the top