Route des quartiers juifs

Venez découvrir sur les terres de la Beira l’histoire de la frontière et de la tradition des juifs portugais!

Les Juifs étaient l’une des communautés les plus importantes de la Péninsule Ibérique au Moyen Âge. Cette route vous mènera aux endroits les plus remarquables du patrimoine juif, comme: Belmonte, Trancoso, Guarda, Coimbra et Tomar. Ce sera aussi le lieu de rappeler l’héritage intemporel de Aristides de Sousa Mendes, consul portugais à Bordeaux, qui a sauvé 30.000 personnes de l’horreur de l’Holocauste. Un homme simple avec un cœur gros comme l’humanité! Appelé Séfarades – dérivé de Séfarad, l’appellation hébraïque de Péninsule Ibérique – les Juifs ibériques s’y sont installés à l’époque romaine, connaissant une période de grande croissance économique et sociale au cours de la période musulmane. Au Moyen Âge, les Fils de Sion qui habitaient l’espace du royaume portugais se dédiaient aux activités manuelles et financières, étant reconnus comme des hommes de culture. Les rois de la Première Dynastie ont intégré des membres du peuple juif dans leurs cours, en tant que fonctionnaires et physiciens, et il n’été pas rare de recourir à la communauté juive pour demander des prêts.

Quand en 1497 D. Manuel, suivant la politique des Rois Catholiques, commandait l’expulsion des Juifs portugais, s’ils ne voulaient pas se convertir au catholicisme, nombreux étaient ceux qui tentaient de quitter le pays, pour ne pas abandonner leur religion. Cependant, une grande partie des juifs se réfugia dans les terres près de la frontière avec l’Espagne. Une fois qu’ils avaient été contraints au baptême et se maintenaient Juifs, ces hommes et ces femmes ont formé des communautés fermées, qui pratiquaient des cultes juifs en secret et n’ayant aucun contact avec l’extérieur. Sont nés ainsi né les Portugais crypto-juifs.

Au-delà des villes qui détiennent la mémoire des quartiers juifs médiévaux, comme Guarda, Castelo Branco et Covilhã, de nombreuses colonies «raianas» de la Beira qui conservent des traces de noyaux criptojudaiques. Trancoso, Penamacor et surtout Belmonte ont été des localités où le judaïsme a survécu aux 500 dernières années, en raison du secret qui la religion juive a été maintenue en vie.

Les quartiers juifs médiévaux

Dans les villes et villages médiévaux, les Juifs ont vécu dans une partie de la zone d’habitation qui leurs été réservée par la Couronne, le quartier juif. Dans certains cas, la communauté s’organisait autour d’une synagogue, et souvent la terre des quartiers juifs étaient détenus par des rois, qui ont loué des maisons et des espaces aux portugais séfarades. Beaucoup de maisons de ces noyaux sont, aujourd’hui encore, marqué sur les seuils des portes et fenêtres, ce qui indique que les juifs y vivaient. Les meilleurs quartiers juifs connus dans la Beira se situaient á Guarda, Trancoso, Castelo Rodrigo, Celorico da Beira, Almeida, Foz Côa, Pinhel, Linhares et Belmonte. Ses membres ont été invariablement liés à l’artisanat, l’exécution des activités telles que des tailleurs, des menuisiers, cordonniers, forgerons, commerçants, agriculteurs et médecins, et beaucoup ont servi la cour portugaise dans les activités administratives et financières jusqu’á la fin du XVe siècle.

Venez découvrir sur les terres de la Beira l’histoire de la frontière et de la tradition des juifs portugais!

Return to the top