Tomar

Le Portugal a une ville entière qui s’est édifiée selon un plan ésotérique. C’est la ville de Tomar, conçue par Gualdim Pais, le maître le plus célèbre de l’Ordre du Temple. Fondé en 1160, Tomar a été conçu selon l’archétype d’une mentalité initiatrice, comme le Polis, l’Acropole et le Panthéon.

Tomar est l’endroit le plus important de l’histoire des Templiers dans le monde entier, car elle a conservé un imposant château et une église, pratiquement intactes. L’Ordre du Temple a existé de 1118 à 1308, lorsque le Pape l’a supprimé et l’a privé de ses biens. Le roi portugais D. Dinis qui régnait à cette époque a obéi au commandement du Pape, mais a réclamé les biens pour la Couronne et a fondé l’Ordre du Christ. Et ainsi les Chevaliers du Temple sont restés au Portugal. Un siècle plus tard, en 1415, à la conquête de Ceuta, Infante D. Henrique est devenu Grand Maître de l’Ordre du Christ et vécut pendant plus d’une décennie à Tomar. C’est à Tomar qu’il a conçu le projet des Découvertes Portugaises.

À Tomar, outre le Couvent du Christ, il existe d’autres témoignages de l’influence des Templiers, tels que les bois « Mata dos Sete Montes », où les rituels initiateurs avaient lieu et l’église de Santa Maria do Olival – l’ancien Sellium romain, don du premier roi du Portugal, D. Afonso Henriques au Maître Gualdim Pais, à son retour des croisades.

Le centre-ville de Tomar a été planifié selon la vision de l’infant D. Henrique et a également inspiré d’autres villes portugaises comme Angra do Heroísmo aux Açores et Lisbonne. Au centre de cette belle place se trouve la statue du Grand Maître Gualdim Pais, placée entre l’Hôtel de Ville et l’église de Saint Jean Baptiste.

Dans la rue Rua Joaquim Jacinto, l’ancienne Rua Nova, parallèle à la rue Corredoura, se trouve le quartier juif du milieu du XVe siècle, le plus ancien du Portugal, aujourd’hui la synagogue a été habilement transformée en musée.

Return to the top