La région dorée du centre du Portugal est située entre le nord vert et la région de Lisbonne. Le Centre du Portugal séduit avec ses paysages qui sont parmi les plus variés du pays. À l’Ouest, vous trouverez sur l’Atlantique de longues plages de sable blanc et à l’Est, la région qui s’étend jusqu’à la frontière avec l’Espagne.

Le Centre du Portugal a été et est toujours à bien des égards le centre spirituel et culturel du pays. C’est principalement grâce à Coimbra, l’une des plus grandes villes du Portugal et ancienne résidence des premiers rois portugais. La ville où coule le fleuve Mondego a connu des changements spectaculaires au cours des siècles. Comme Lisbonne et Porto, Coimbra est une ville de belvédères. Toutefois, l’attrait majeur de la ville n’est pas un château comme à Lisbonne, mais l’université, qui est l’une des plus anciennes du monde et continue d’être l’une des universités les plus importantes du Portugal.

L’UNESCO a inscrit le quartier universitaire de Coimbra sur la liste du patrimoine mondial. Mais Coimbra ne représente pas seule le Centre du Portugal. Les imposants monastères d’Alcobaça et de Batalha ainsi que le Couvent du Christ de Tomar font également partie de cette liste. N’oubliez pas que les gravures rupestres, découvertes dans la vallée de Côa sont également un site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

La cité romaine de Conimbriga, à laquelle Coimbra doit son nom, est située à 15 km au sud du fleuve Mondego. Avec 130 000 mètres carrés, c’est le plus grand champ de ruines de l’époque romaine au Portugal. En raison de ses nombreuses mosaïques extérieures et des vestiges des thermes romains, elle est souvent comparée à la Pompéi italienne. Pour ceux en quête de diversité, de plaisir et de loisirs, il n’ y a qu’à visiter les stations balnéaires voisines et à se rendre sur les plages de sable de la côte. Figueira da Foz, dont le nom dérive d’un figuier sacré à l’embouchure du fleuve Mondego, offre une excellente tradition piscicole ainsi que l’animation d’une grande station balnéaire.

Aveiro offre des tableaux très différents : des canaux comme à Venise ou à Amsterdam, des lacs salés chatoyants au bord de la lagune, la longue « ria » de 45 km (vallée de la rivière noyée) et à proximité les cabanes de pêcheurs à rayures colorées de l’emblématique plage de Costa Nova.

Au centre de la région, vous trouverez la ville de Viseu qui est devenue un lieu touristique incontournable, principalement en raison du Musée National Grão Vasco, installé dans l’ancien palais épiscopal. Grão Vasco, l’un des plus grands peintres portugais de tous les temps, est né en 1501 à Viseu.

La forêt de Buçaco est un paysage fascinant, idéal pour les amoureux de la nature. Cette magnifique forêt abrite en son sein un palace à couper le souffle et environ 400 espèces végétales d’essences indigènes ainsi que 300 arbres et spécimens végétaux exotiques. Vous y trouverez notamment des cèdres africains, indiens et mexicains, des cyprès imposants, des sycomores et des mimosas.

Les amateurs de plein air peuvent également trouver d’autres magnifiques parcs et jardins d’un attrait indéniable. Dans les Jardins de Quinta das Lágrimas, vous découvrirez des palmiers, des arbres de Judée, des cèdres, des cyprès, ainsi qu’une belle mais tragique histoire d’amour entre l’héritier du trône Dom Pedro et sa servante espagnole Inês de Castro, qu’il n’a pu épouser. La légende raconte que ses larmes continuent de couler de la source, arrosant toutes les plantes exotiques du jardin. Le Jardin Botanique de l’université de Coimbra vaut également le détour.

Le jardin du palais épiscopal de Castelo Branco est un bel exemple de jardin baroque avec des haies et des buissons artistiques, des fontaines ornées, des sources d’eau et un lac.

Au jardin Buddha Eden du domaine Quinta dos Loridos, nous avons le sentiment d’être en Asie. Il s’agit du plus grand jardin asiatique d’Europe, où nous pouvons contempler des bouddhas, des pagodes, des guerriers en terre cuite et des dragons rocheux. Un circuit des jardins conduit le visiteur dans les plus beaux jardins de la région.

Le Centre du Portugal est l’endroit idéal pour les voyageurs qui aiment la nature. Par exemple, les paysages de la montagne de Lousã et ses sentiers de randonnée. Si vous avez de la chance, vous verrez des plantes et des animaux rares déjà disparus ailleurs. Il convient également de souligner les Villages de Schiste traditionnels, qui ont été soigneusement rénovés avec l’aide de fonds européens. Les Villages de Schiste symbolisent une prise de conscience face aux enjeux du tourisme durable.

Il existe également 12 Villages Historiques situés dans les zones montagneuses du Centre du Portugal. Ces villages presque déserts ont été rénovés et ramenés à la vie à des fins culturelles et touristiques. Quiconque a passé une nuit dans l’un de ces magnifiques Villages Historiques n’oubliera jamais la paix et la tranquillité inégalées qu’ils procurent.

Les voyageurs romantiques ne manqueront pas le Château d’Almourol, situé en plein milieu du fleuve Tejo sur une toute petite île. Le château a probablement été construit par les Romains. Pendant les guerres de reconquête du XIIe siècle, il faisait partie de la ligne défensive sur la rivière Zêzere de Tomar à Cardiga.

Les amateurs de nature sont attirés par le Parc Naturel du Tejo International. C’est l’une des régions les moins peuplées du Portugal près de la frontière avec l’Espagne. C’est assez impressionnant de pouvoir voir une aussi grande variété d’espèces d’oiseaux rares tout au long de l’année dans cette région. Le Parc Naturel du Tejo International est particulièrement beau au printemps lorsque les cigognes font leur nid et que le paysage est couvert d’un voile de fleurs blanches.

Serra da Estrela, la région montagneuse, est littéralement l’attraction ultime. En été, le plus haut sommet du Portugal offre des lacs de montagne paisibles, des cascades impétueuses et des villages enchantés, habités par des gens qui vivent en grande partie des troupeaux de moutons. En hiver, les natifs affluent vers le seul domaine skiable du pays.