Comme tous les contes de fées, Burel Factory raconte une histoire qui combine des paysages incroyables, des tournants étonnants, des personnages passionnés et de l’amour, évidemment. Tout a commencé en 2006, lorsque Isabel Dias et João Tomás, deux randonneurs amateurs ayant tous deux une carrière réussie à Lisbonne, sont tombés amoureux du paysage étonnant de Penhas Douradas et ont décidé d’y rester. Ils ont quitté leurs carrières dans la capitale pour embrasser la tranquillité et la paix de Penhas Douradas.

Ils sont tombés amoureux des histoires, des connaissances et de l’artisanat de la région et ont acquis la conviction qu’ils pouvaient contribuer au développement de ces industries rurales, avec une touche d’innovation. C’est ainsi qu’ils ont créé « Saberes e Fazeres da Vila », une entreprise née en 2010 avec l’intention de donner une nouvelle vie aux traditions et une nouvelle opportunité à toutes les personnes qui avaient encore tant à apprendre et qui ont perdu leur emploi dans les moulins à laine qui ont toujours fait partie de cette région.

Le burel, un tissu traditionnel utilisé dans le centre du Portugal pour fabriquer des manteaux de bergers, a été le point de départ de l’usine Burel Penhas Douradas. Les bergers l’utilisaient pour sa grande solidité et sa durabilité, caractéristiques qui proviennent de la façon dont le tissu est produit : la laine est lavée, filée puis tissée en un tissu qui est ensuite aplati et échaudé, ce qui le rend plus compact et résistant.

Ils ont engagé des artisans qui savaient comment fabriquer ce tissu incroyablement résistant, chaud et confortable, puis ont invité de jeunes designers portugais à concevoir des pièces modernes avec ce tissu. Des talents incontestés tels que Sara Lamúrias, Rute Gomes, Rui Grazina, Gonçalo Campos, Sofia Machado, João Paulo Assunção et l’atelier Zero Kilocalorias ont créé des pièces étonnantes en burel, pleines de couleurs et au look contemporain, envahissant les maisons, les bureaux et les armoires avec leur design frais.

Outre ces pièces, Fábrica Burel produit également sa propre ligne, imaginée par Isabel Dias da Costa, qui comprend 37 couleurs et une intéressante diversité de textures/points liés à la tradition et à la culture portugaises, appliqués sur des tapis, coussins, couvre-pieds, bancs, sacs, sacs à dos et autres produits.

L’usine de Burel a développé, en parallèle, une nouvelle ligne de produits dans le domaine des revêtements de murs et de plafonds. Le travail effectué au siège de Microsoft à Lisbonne – Parque das Nações, vu dans le film MONOCLE, en est un excellent exemple.

En 2012, la Fábrica das Penhas Douradas de Burel a ouvert la Loja do Burel , à Chiado, Lisbonne, apportant les connaissances et les créations de la montagne à la capitale. Dans la boutique, la Casa das Penhas Douradas et la Casa de São Lourenço, Fábrica Burel peut partager avec le public et les consommateurs la valeur de ce tissu portugais, l’origine des produits, leurs concepteurs et les processus de production, contribuant ainsi à la reconnaissance et à la diffusion de l’excellence dans un secteur qui a été relégué aux oubliettes pendant des décennies, ouvrant des perspectives pour un nouveau produit et de nouveaux horizons.