La légende raconte qu’en 1484, la reine D. Leonor, épouse du roi D. João II, a passé devant le lieu actuel de Caldas da Rainha et a vu un groupe de personnes se baigner dans des eaux chaudes et marécageuses. Elle leur a demandé pourquoi ils le faisaient et on leur a dit qu’il s’agissait d’eaux de guérison qui guérissaient de nombreuses maladies. Alors, elle s’y est baignée aussi et a guéri sa maladie. Elle a décidé d’y construire des installations de baignade, ainsi que l’hôpital thermal Nossa Senhora do Pópulo, créé en 1485, le plus ancien hôpital thermal du monde !

La fondation de Caldas da Rainha est intimement liée à l’ouverture de l’hôpital thermal. Cela a influencé la propre identité de cette ville. De plus, le nom « Caldas da Rainha » signifie «sources thermales de la Reine».

Caldas da Rainha est également célèbre pour sa tradition de la céramique, fortement enracinée dans la culture locale. Rafael Bordallo Pinheiro est le principal ambassadeur de la céramique locale, ainsi qu’un symbole de l’identité portugaise ! De nos jours, ses œuvres sont très demandées sur le marché dit de la nostalgie – le marché de la «saudade» – et sa marque est celle d’un vrai génie. Il convient de mentionner une tradition de production de céramiques érotiques populaires à Caldas da Rainha.

À Caldas da Rainha, vous trouverez le seul marché de fruits et de légumes en plein air du pays, qui se déroule sur la très colorée Praça da Fruta. Ce marché emblématique est toujours tenu au même endroit depuis le 15ème siècle, attirant les producteurs locaux dans une véritable ode aux produits les plus frais et les plus authentiques. Le marché aux fruits traditionnel vous attend. Chaque jour de l’année.

Le parc Dom Carlos I est un autre joyau de la couronne de cette belle ville. C’est un jardin de style romantique qui entoure l’ancien hôpital thermal, construit sous l’autorité du roi D. João V. C’était un lieu de réadaptation physique où les patients de l’hôpital pouvaient se promener et profiter de son effet apaisant. À la fin du XIXe siècle, avec l’ascension de la bourgeoisie et le développement des liaisons ferroviaires, l’architecte Berquó, responsable de la gestion de l’hôpital thermal, a totalement transformé le parc. Il a été transformé en une zone de loisirs comprenant un lac artificiel central, de larges allées et un kiosque à musique.

Une culture de monastère a profondément influencé la gastronomie de Caldas da Rainha et ses spécialités sucrées à base d’œufs, telles que les «trouxas», les «lampreias», les «cavacas» et les «beijinhos». Les spécialités locales sont liées à la pêche dans la lagune d’Óbidos: civet d’anguille, ragoût de poisson et fruits de mer.

Portant une histoire longue de 5 siècles, Caldas Rainha est encore une boîte de nombreuses (et excitantes) surprises ! Dans les environs de Caldas da Rainha, la plage de Foz do Arelho offre un emplacement idéal entre la lagune d’Óbidos et l’océan Atlantique. C’est l’endroit idéal pour pratiquer la pêche et les sports nautiques. Les passages en bois de Foz do Arelho, conçues par l’architecte paysagiste Nádia Schilling, avec ses belvédères et son regard durable sur le paysage naturel qui l’entoure, sont à voir absolument.