Skip to content

Cinq secrets bien gardés au Centre du Portugal : Voyager en toute sécurité loin des foules.

Continuer la lecture

La pandémie a changé notre perception de la vie, ainsi que notre perception des voyages. Les destinations de taille plus modeste peuvent devenir la tendance des prochaines années. Au centre du Portugal, il y a beaucoup de petites villes accueillantes. Ils ont ce charme unique de convivialité et de relation humaine. Découvrez ces lieux étonnants et leur riche patrimoine historique, leur gastronomie savoureuse, leurs sites naturels éblouissants et leurs habitants au grand cœur. De belles perspectives !

Viseu

Dans le Centre du Portugal, entourée de montagnes et de rivières Vouga et Dão, se dresse la ville de Viseu, lieu de naissance de Vasco Fernandes, et un jalon de l'art sacré et de l'architecture religieuse, comme en témoignent les nombreuses églises qui ornent le centre historique.

Castelo Branco

Architecture typique, un château de templiers, des portes et églises du XVIe siècle, des jardins baroques et des solaires de familles qui ont marqué l’histoire. Visitez Castelo Branco, la "Capital de la Beira Baixa", c’est voir tout ça dans un scénario qui combine tradition et modernité.

Tomar

Le Portugal a une ville entière qui s’est édifiée selon un plan ésotérique. C’est la ville de Tomar, conçue par Gualdim Pais, le maître le plus célèbre de l’Ordre du Temple. Fondé en 1160, Tomar a été conçu selon l’archétype d’une mentalité initiatrice, comme le Polis, l’Acropole et le Panthéon.

Caldas da Rainha

La fondation de Caldas da Rainha est profondément liée à l'ouverture de l'hôpital thermal. Il a influencé la propre identité de cette ville. De plus, le nom "Caldas da Rainha" signifie "sources thermales de la Reine".

Óbidos

La très belle ville d'Óbidos, aux maisons blanches décorées avec des bougainvilliers et des chèvrefeuilles, fut conquise aux maures par le premier Roi du Portugal, D. Afonso Henriques, en 1148. Plus tard, D. Dinis en fit don à son épouse, la Reine Santa Isabel. Depuis ce temps et jusqu'en 1883, la ville d'Óbidos et les terres alentours appartinrent toujours aux reines du Portugal.

Partagez cette page