Skip to content

Les Chemins de Saint-Jacques au Centre du Portugal

Les chemins de Saint-Jacques qui mènent à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne traversent le Portugal du nord au sud et sont empruntés par les pèlerins depuis des siècles. La tradition du pèlerinage remonte au Moyen Âge et sa destination est l'époustouflante cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, où se trouve la tombe de l'apôtre saint Jacques, qui a évangélisé la péninsule ibérique lorsqu'elle faisait encore partie de l'Empire romain. 

Continuer la lecture

Les chemins de Saint-Jacques qui mènent à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne traversent le Portugal du nord au sud et sont empruntés par les pèlerins depuis des siècles. La tradition du pèlerinage remonte au Moyen Âge et sa destination est l'époustouflante cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, où se trouve la tombe de l'apôtre saint Jacques, qui a évangélisé la péninsule ibérique lorsqu'elle faisait encore partie de l'Empire romain. 

Chemin Intérieur Portugais de Saint-Jacques

Cette route suivre les sentiers du Camino de Santiago, en dévoilant un véritable joyau : le Chemin Intérieur Portugais de Saint-Jacques. Cette voie profondément fascinante a une longueur de 214 km et traverse 8 municipalités : Viseu, Castro Daire, Lamego, Peso da Régua, Santa Marta de Penaguião, Vila Real, Vila Pouca de Aguiar et Chaves. Le chemin de Saint-Jacques a récemment été certifié par le gouvernement portugais, en reconnaissance du rôle central du Chemin de Saint-Jacques dans le patrimoine culturel et historique national. Ce chemin relie Viseu à Chaves, traverse la frontière galicienne, se dirige vers Chaves, où il converge vers le chemin de Sanabres ou d'Ourense, vers Saint-Jacques-de-Compostelle. C'est un voyage de découverte de soi dans les paysages naturels les plus intacts.

Partant de la charmante et noble ville de Viseu, considérée comme "le point de départ naturel" de ce voyage, le chemin intérieur portugais de Saint-Jacques traverse la magique Sierra de Montemuro, habitée par des personnes généreuses et par une nature bouleversante, pour se rendre à Lamego, au cœur de la vallée du Douro.

Le Chemin Intérieur Portugais de Saint-Jacques est, sans l'ombre d'un doute, le secret le mieux gardé. Une occasion unique de découvrir des villages magiques, des montagnes à couper le souffle, des lieux de silence et d'introspection, où vous rencontrerez les personnes les plus fascinantes et leurs histoires uniques. Avec une nature époustouflante en toile de fond, vous vous sentez vraiment béni. Et reconnaissant.

🚶‍♂️➡️Viseu

Occupé depuis l’époque préhistorique, l’histoire de Viseu est étroitement liée à l’histoire du Portugal. Si la figure mythique de Viriato, le guerrier qui a conduit les tribus lusitaniennes contre les Romains, a donné à l’ancienne ville un rôle d’une importance vitale pour la romanisation, aussi D. Afonso Henriques, premier roi du Portugal, a établi un étroit lien entre les premières années de la fondation de la nation et de cette noble ville. Viseu est le point de départ naturel du Chemin Intérieur de Saint-Jacques du Portugal, situé à 387 km de la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle.

🚶‍♂️➡️ Cava de Viriato

La Cava de Viriato, qui doit son nom à l'emblématique guerrier lusitanien Viriato, est la plus grande énigme de l'archéologie portugaise. Un octogone parfait, vu d'en haut. Comment cette gigantesque forteresse est-elle apparue à Viseu ? Une question qui reste sans réponse. Ce monument national a récemment été présenté dans le documentaire de National Geographic : "L'Europe vue d'en haut".

🚶‍♂️➡️ Sierra de Montemuro

La Serra do Montemuro est la 8ème plus haute chaîne de montagnes du Portugal. Le géographe portugais Amorim Girão l'a décrit comme "la montagne la plus inconnue du Portugal". Avec une énorme biodiversité, la Serra do Montemuro a une altitude moyenne de 838 mètres. La diversité géographique de la région découle de sa morphologie qui présente deux types de paysages distincts : le paysage montagneux, aride et à la végétation clairsemée, qui générait traditionnellement des valeurs agro-pastorales de subsistance, et un paysage fluvial, marginal aux vallées du Douro et de ses affluents, riche en eaux qui descendent des sommets granitiques du Montemuro, peignant le paysage en vert.

🚶‍♂️➡️ Moura Morta

Le village enchanteur de Moura Morta est situé sur le versant oriental de la Sierra de Montemuro. C'est l'un des villages les mieux préservés avec ses maisons en granit de conception traditionnelle.

🚶‍♂️➡️ Mezio and Campo Benfeito

Magnifiquement situés sur la Sierra du Montemuro, les villages bucoliques de Campo Benfeito et Mezio sont de véritables joyaux précieux de la région de Castro Daire. Des lieux magiques au cœur de Mère Nature où l'on peut encore entendre le son inspirant du silence.

🚶‍♂️➡️ Nourrir le corps et l'âme

À Sierra do Montemuro, la connaissance de Mère Nature est aussi ancienne que les paysages naturels environnants. Les habitants des villages accueillants connaissent par cœur le meilleur moment pour planter et récolter. La nourriture a un sens presque sacré, aussi chaque produit doit-il être consommé en son temps. C'est le secret de saveurs absolument uniques : le respect du rythme de la nature.

Chemin Portugais Central de Saint-Jacques

Cette route suive le chemin central portugais de Saint-Jacques qui part de Lisbonne, passe par TomarCoimbra, Águeda et Albergaria-a-Velha. C'est un voyage le long des paysages les plus incroyables. Mais, par-dessus tout, c'est un voyage de découverte de soi.

Le chemin central portugais de Saint-Jacques-de-Compostelle, qui commence à la cathédrale de Lisbonne, a toujours été l'un des itinéraires préférés, dépassé seulement en nombre de pèlerins par le chemin français de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Cet itinéraire suit les rives du Tage et passe par Tomar, l'ancien bastion de l'ordre des Templiers au Portugal. De Tomar, elle continue vers Coimbra, en passant par Alvaiázere, Ansião et Rabaçal. À Coimbra, il faut absolument visiter le monastère de Santa Clara-a-Nova, qui abrite la tombe de la reine Dona Isabel (XIVe siècle), qui a également parcouru le chemin de Saint-Jacques. La Sainte Reine a été enterrée avec les symboles de la coquille Saint-Jacques, de la croix de Santiago et du bâton. En direction du nord, la route continue vers Mealhada, Águeda, Albergaria-a-Velha, São João da Madeira et Grijó, avant d'entrer à Porto, où commence le Caminho do Norte.

🚶‍♂️➡️ Tomar

Imaginez un pont et une rivière paisible qui coule en dessous. Imaginez une ville charmante, comme si elle avait été peinte par les mains avisées de Cézanne. Imaginez un magnifique couvent avec 8 cloîtres. Imaginez un endroit où vous pouvez encore ressentir très clairement l'héritage des Templiers.

Non, ce n'est pas l'intrigue du Da Vinci Code de Dan Brown. C'est Tomar, un précieux joyau du Portugal qui, tous les quatre ans, éclate fièrement en fleurs pour le monde entier, lors de la célèbre Fête des Plateaux. Toute la ville est profondément impliquée dans cet événement, ce qui porte l'expression "esprit d'équipe" à un tout autre niveau ! Mais la passion en vaut la peine. L'art imite vraiment la vie.

🚶‍♂️➡️ Santiago da Guarda

L'ancienne voie romaine reliant Tomar (Sellium) à Coimbra (Aeminium) a été utilisée plus tard par les pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Le Complexe Monumental de Santiago da Guarda, dans la commune d'Ansião, est un lieu qui mérite d'être visité, ainsi qu'un témoignage exceptionnel de l'architecture manuéline.

🚶‍♂️➡️ Ville Romaine de Rabaçal

En poursuivant notre voyage de découverte de soi et de clairvoyance, nous partons de l'accueillant village d'Alvorge, avec ses maisons blanches et sa population hospitalière, et nous nous dirigeons vers Rabaçal - Penela, où la présence romaine est encore bien perceptible.

La route qui reliait Tomar à Conímbriga passait tout près de Rabaçal, comme en témoigne la découverte d'une borne milliaire de l'époque de l'empereur Dèce. Il a marqué huit miles de Conímbriga.

🚶‍♂️➡️ Ruines Romaines de Conímbriga

Conímbriga est un véritable joyau du monde romain. Un site incontournable sur notre chemin vers Santiago. Un témoignage vivant du pouvoir fascinant de l'histoire et des influences durables sur le patrimoine culturel national.

Habité depuis le néolithique, Conímbriga était un château lorsque les Romains sont arrivés ici en 138 avant J.-C. et ont pris l'Oppidum. À l'époque de l'empereur Auguste, le Forum et les thermes ont été les premiers bâtiments à être construits. L'eau provenait d'un lieu connu aujourd'hui sous le nom de Mère de l'eau d'Alcabideque et passait par un aqueduc qui est encore visible aujourd'hui. La ville a été fortifiée, une basilique a été construite ainsi que de nombreux lieux de culte. La tête d'Auguste et ses pieds en sandales à lanières, retrouvés près du temple, en sont la preuve.

🚶‍♂️➡️ Coimbra

Nous n'avons jamais compris pourquoi le célèbre fado de la ville dit que Coimbra a plus de charme quand il est temps de se dire au revoir. C'est exactement le contraire. À l'approche de cette charmante ville sur le fleuve Mondego, on ressent l'histoire dans toute sa splendeur indicible. Et beaucoup d'étudiants habillés comme Harry Potter. Mais cela fait partie de la mystique de Coimbra, l'une des plus anciennes villes universitaires du Vieux Continent.

Pendant votre séjour à Coimbra, vous devriez visiter le Monastère de Santa Clara-a-Nova, où se trouve la tombe de la Sainte Reine, Isabel d'Aragon, la sainte patronne de Coimbra. La tombe a été sculptée en 1330 par Maître Pêro dans un seul bloc de calcaire. La représentation de Saint-Jacques-de-Compostelle, qui se trouve dans l'une des niches, ainsi que le bâton de pèlerin et le sac d'aumône, sculptés sur la statue couchée, témoignent de son rôle de pèlerine de Saint-Jacques-de-Compostelle.

🚶‍♂️➡️ Águeda

Tous les chemins mènent à la ville colorée d'Águeda, située à seulement une demi-heure d'Aveiro. Grâce au Projet Umbrella Sky, créé par Agit'Águeda, les parapluies vibrants d'Águeda ont fait le tour du monde, devenant une véritable carte postale de cette ville accueillante !

🚶‍♂️➡️ Albergaria-a-Velha

Avec des traces d'occupation humaine remontant à 5000 avant J.-C., Albergaria-a-Velha a été fondée par Dona Teresa, mère du premier roi du Portugal, D. Afonso Henriques. C'est une destination pour les amateurs de tourisme de nature, offrant le plus grand nombre de moulins à eau classés en Europe, ainsi qu'un patrimoine naturel profondément riche.

Partagez cette page